JO 2024 : fin de l’aventure olympique pour Budapest

La décision du gouvernement hongrois de retirer la candidature de Budapest pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 est tombée mercredi soir, a fait savoir le cabinet du Premier ministre à l’agence de presse MTI.

Il s’agit plus précisément d’une recommandation au conseil municipal de Budapest et au comité olympique hongrois, mais le résultat sera le même : Budapest se retire de la compétition contre Paris et Los Angeles.




« La seule décision responsable pour Budapest et le Comité Olympique hongrois est de retirer leur offre d’accueillir les Jeux olympiques », a indiqué le gouvernement hongrois mercredi soir.

Le texte de la décision du gouvernement transmis à MTI rappelle que « le consensus existait entre les dirigeants du pays et les partis politiques lors de la présentation de la candidature olympique », mais qu’aujourd’hui « les Jeux Olympiques sont devenus une question de parti politique ».

Par conséquent « il est désormais inconcevable que la ville puisse réussir une candidature olympique. Dans cette situation, la seule décision responsable pour Budapest et le Comité Olympique hongrois est de retirer leur offre d’accueillir les Jeux olympiques ».

« Les partis d’opposition qui se sont retirés de leur engagement précédent doivent être tenus responsables de cette situation », indique le gouvernement.

Le mouvement Momentum a réussi à recueillir deux fois plus que les 138 000 signatures nécessaires pour organiser un référendum sur cette question.

Face à la perspective de ce référendum, l’accueil des Jeux présentait un risque politique majeur pour le gouvernement, comme nous l’expliquions la semaine dernière.

Référendum contre les JO : « une fièvre démocratique s’est emparée de la population »