Inondations : les larmes de crocodile des assurances

Le bilan financier des récentes inondations en Hongrie est déja désastreux, comme l'annonçait le Ministre de l'Intérieur il y a une dizaine de jours, avec une facture de 100 milliards de forints (348 millions d'euros) pour l'Etat. Les assurances, premières responsables de l'indemnisation des sinistrés, en ont profité dès la semaine dernière pour tenter d'esquiver l'impôt "extraordinaire" dont elles doivent faire l'objet d'ici à la fin de l'année pour réduire le déficit budgétaire. En parallèle, certaines propositions isolées naissent sur Internet et font leur bonhomme de chemin, dans les médias et jusqu'au Parlement, aussi anecdotiques ou saugrenues soient-elles . . .