Hooliganisme : du rififi à Ferencváros

Ce mardi, plusieurs dizaines de supporters de Ferencváros ont attaqué leurs homologues allemands lors d’un match de foot amical opposant leur club au Hertha Berlin. Avant et au cours de la rencontre, les « hooligans » magyars tentèrent de pénétrer dans le secteur réservé aux supporters berlinois, jetèrent des bouteilles à ces derniers et les provoquèrent par des saluts et des slogans nazis. Au final, on a recensé trois blessés légers. Le club allemand a évidemment porté plainte.
Pendant ces échauffourées, ni les organisateurs, ni la police ne sont intervenus. Le club

Nicolas Gidaszewski