En Hongrie, résultats contrastés en matière de pauvreté

Eurostat, l'agence de production de statistiques de l'Union européenne a publié son rapport annuel lundi, à l'occasion de la Journée internationale des Nations Unies pour l'élimination de la pauvreté. La situation en Hongrie reste contrastée.
Au niveau de l'Union européenne, de l'Europe centrale et de de la Hongrie, le taux de personnes en «risque de pauvreté ou d'exclusion sociale» enregistré par Eurostat est revenu à ce qu'il était en 2008, avant la crise financière et économique mondiale. En Hongrie, 28,2 % de la population était touchée en 2015 contre 33 % deux ans plus tôt, soit 2 300 000 personnes. Ces chiffres ne sont pas forcément une bonne nouvelle pour les Hongrois, dans la mesure où cet indicateur n'est pas une mesure de richesse ni des inégalités, mais se contente de comptabiliser «les  personnes qui étaient affectées par au moins une des trois conditions suivantes: en risque de pauvreté après transferts sociaux (...), en situation de privation matérielle sév . . .

Ludovic Lepeltier-Kutasi