La Hongrie produit en masse des travailleurs pauvres

Selon le quotidien conservateur Magyar Nemzet, les chiffres positifs du gouvernement sur le front de l'emploi masquent une réalité crue : l'augmentation très forte des travailleurs pauvres depuis 2010.
Depuis quelques mois, le gouvernement de Viktor Orbán ne cesse de mettre en avant l'embelli dont bénéficierait la Hongrie sur le front de la lutte contre le chômage. Si l'on regarde les chiffres mis en avant par la communication gouvernementale, l'économie hongroise aurait créé 700 000 emplois depuis 2010. L'Office central de statistiques (KSH) met quant à lui en avant d'autres résultats flatteurs : l'augmentation du nombre d'actifs en emploi de 3,78 millions en 2009 à 4,4 millions en 2016, ainsi que la baisse du chômage à 4,4% de la population en situation de travailler.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Selon le Magyar Nemzet, les résultats positifs de la majorité conservatrice Fidesz-KDNP s'expliquent surtout par un "retour à la normale" après la grave crise économique de 2009, qui avait eu la peau du gouvernement socialiste-libéral de Gordon Bajnai. Ils sont également à mettre sur le compte de la poursuite . . .

Ludovic Lepeltier-Kutasi