Hongrie : plombé par son parti, le candidat socialiste jette l’éponge

László Botka ne sera finalement pas le candidat socialiste aux élections législatives du printemps 2018. Symbole du "coup de barre à gauche" du MSzP, le populaire maire de Szeged a rencontré de nombreuses difficultés à rassembler l'opposition. Selon lui, "les partis démocratiques ne semblent pas vouloir gagner en 2018". 

László Botka a annoncé ce matin renoncer à la tête de liste socialiste en vue des élections législatives du printemps prochain. "Les partis démocratiques ne semblent pas vouloir gagner en 2018", a-t-il déclaré, pointant les difficultés qu’il a rencontrées ces derniers mois à construire une liste d’union de toute la gauche. "Leur objectif se limite à envoyer quelques personnes siéger sur les bancs de l’opposition du régime Orbán" a-t-il également persiflé contre les partis LMP et DK, lesquels ont désigné la semaine dernière leurs propres candidats au poste de Premier ministre . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi