La Hongrie soutient l’Iran sur l’accord nucléaire

La diplomatie hongroise développe depuis longtemps son art du pied de nez. Alors que le Premier ministre Viktor Orbán se félicitait avec enthousiasme de l'accession de Donald Trump à la Maison Blanche, le président du parlement hongrois, László Kövér, s'envolait lui pour une visite diplomatique en Iran.
Parmi les nombreuses incertitudes que suscitent la future présidence américaine, il en est une qui inquiète hautement les diplomates du monde entier : Donald Trump compte-t-il réellement