Hongrie : une figure du Printemps hongrois veut créer un parti politique

Le militant de gauche Márton Gulyás a appelé samedi soir à la création d'un nouveau parti politique chargé de défaire "l'État-Fidesz".
Devant plusieurs milliers de manifestants réunis samedi soir sur Szabadság tér (Budapest), Márton Gulyás a appelé à la création d'un "mouvement" politique dont la principale raison d'être serait de porter un projet de transformation institutionnelle pour l'élection législative de 2018, avec comme seule et unique mesure l'instauration d'un scrutin proportionnel pour désigner les députés.

Selon Márton Gulyás, la priorité pour 2018 est de mettre à bas "l'État Fidesz" en portant une majorité technique susceptible de déverrouiller le cadenas institutionnel élaboré par Viktor Orbán pour assurer la "supermajorité" à son parti. Le militant de gauche a par ailleurs vertement critiqué les leaders l'opposition actuelle, coupables selon lui de "se comporter comme des moutons qu'on mène à l'abattoir (...) où ils seront dépecés par le pouvoir actuel". 

Márton Gulyás est considéré ironiquement comme l'un des premiers "martyrs" du "Printemps hongrois", en raison de sa condamnation vendredi à 300 heures . . .