La Hongrie entérine la stigmatisation des ONG

Le gouvernement national-populiste de Viktor Orbán continue de circonscrire les influences étrangères en Hongrie, jugées néfastes.

130 voix pour (65,7%), 44 contre (22,2%) et 24 abstentions (12,1%). La loi sur les ONG qui crée la controverse depuis plusieurs semaines a été adoptée par le parlement hongrois ce mardi à la mi-journée. Ni les manifestations qui se sont succédées au printemps à Budapest, ni les critiques de la Commission européenne, du Conseil de l’Europe et de l’ONU, n’ont eu raison du projet du Fidesz de doter le pays d’une loi similaire aux législations en Russie et en Israël . . .

Corentin Léotard