En Hongrie, l’avènement d’un nouveau populisme de gauche ?

La nomination du maire de Szeged László Botka comme tête de liste du Parti socialiste hongrois (MSzP) à l'élection législative de 2018 pose question. Au-delà d'un discours de rupture avec les années 2002-2010 durant lesquelles la gauche a mis en oeuvre une politique de type blairiste ("Troisième voie"), la "société des égaux" promise par Botka n'est-elle pas le signe de l'avènement d'un nouveau populisme de gauche en Hongrie ?

Article publié le 25 février 2017 dans Népszava. Traduit du hongrois par Ludovic Lepeltier-Kutasi.

István Ujhelyi, député européen socialiste, a peut-être raison : sans doute y a-t-il désormais, avec l'entrée en scène de László Botka, un leader et une vision pour mettre à bas le régime de Viktor Orbán. La question du parti n'est même pas évoquée. Même le responsable des élections István Hiller, mettant de côté un instant les débats stratégiques et les conflits au sein de l'intelligentsia . . .

Róbert Friss