En Hongrie, l’avènement d’un nouveau populisme de gauche ?

La nomination du maire de Szeged László Botka comme tête de liste du Parti socialiste hongrois (MSzP) à l'élection législative de 2018 pose question. Au-delà d'un discours de rupture avec les années 2002-2010 durant lesquelles la gauche a mis en oeuvre une politique de type blairiste ("Troisième voie"), la "société des égaux" promise par Botka n'est-elle pas le signe de l'avènement d'un nouveau populisme de gauche en Hongrie ?

Article publié le 25 février

Róbert Friss