La Hongrie aura le plus faible impôt sur les sociétés en Europe

Le Premier ministre Viktor Orbán a annoncé jeudi, lors d’une conférence sur le numérique, que les taux d’imposition des sociétés seront réduits à 9 % pour toutes les entreprises à compter du 1er janvier.

Les taux d’imposition actuels sont de 10% jusqu’à 500 MHUF de bénéfice imposable et 19% au-delà.

Ce taux de 9 % sera le plus faible dans l’Union européenne où la moyenne est de 25 %. A l’heure actuelle la Bulgarie a un impôt sur les sociétés à 10 % et l’Irlande a 12,5 %. La Britannique Theresa May envisage aussi de descendre à 10 %. En France, il est officiellement de 33 % mais ce chiffre ne prend pas en compte diverses exemptions.

Les entreprises en Hongrie économiseraient ainsi un total de 145 milliards de forint, selon le Premier ministre, soit environ 500 millions d’euros. Avec cette mesure choc, la Hongrie espère attirer plus de capitaux des grandes entreprises.

Baisse des charges contre hausse des salaires – Le ministre de l’Économie, Mihály Varga, est chargé de mener des négociations en parallèle avec les partenaires sociaux afin de s’entendre sur une augmentation des salaires. Le gouvernement a proposé une hausse du salaire minimum des travailleurs non-qualifiés de 15 % l’an prochain et de 8 % en 2018 et une hausse de 25 % pour les salaires minimum des employés qualifiés en 2017 et de 12 % en 2018.