La Gay Pride de Varsovie parade sans le soutien de la Plateforme civique

La "Marche pour l'Égalité" en faveur des droits des homosexuels a attiré une foule importante samedi après-midi dans les rues de la capitale polonaise. Une ombre majeure au tableau toutefois : l’absence de soutien du principal parti d'opposition, la Plateforme civique (PO).
La 17e Parada Równości (Marche pour l'Égalité) organisée ce samedi est la seconde manifestation en faveur des personnes LGBT organisée à Varsovie depuis que le parti Droit et Justice (PiS) a repris le pouvoir à l'automne 2015. Comme lors de la dernière édition, les médias du monde entier ont scruté l'événement de près et tous s'accordent à dire que la marche a été particulièrement marquée politiquement par l'opposition au très conservateur gouvernement de Beata Szydło (PiS).

Parmi les revendications exprimées par les participants : la protection face aux discriminations et aux crimes de haine, le droit au mariage et aux unions civiles pour les couples homosexuels, l’éducation sexuelle et l’éducation contre la discrimination dans les écoles.

L'édition 2015 avait rassemblé environ trente mille personnes, selon