Ferenc Gyurcsány, « le cul entre deux chaises »

Malgré sa démission du poste de Premier ministre hongrois en mars 2008 et sa discrétion jusqu'aux élections d'avril 2010, Ferenc Gyurcsány s'impose aujourd'hui comme le grand agitateur du parti socialiste MSzP. Néanmoins, les nouvelles démarches politiques qu’il engage dans l'opposition depuis les grandes réformes du gouvernement de Viktor Orbán sont encore difficiles à saisir, et encore plus difficiles à prévoir . . .