#metoo : les féministes hongroises ne doivent pas renoncer à éveiller les consciences

Dans cette tribune, l'éditorialiste András Jámbor interpelle les féministes hongroises sur les effets de l'affaire Weinstein en Hongrie. En substance, il les invite à se saisir de l'espace médiatique créé pour mener leur combat culturel et "socialiser" les Hongrois au féminisme.

Le débat public hongrois et mondial a été marqué ces dernières semaines par des discussions que les féministes hongrois-e-s auraient aimé avoir il y a vingt ans.  La campagne #metoo a permis de rapporter de nombreux cas d'abus sexuels et de harcèlement. La société a dû faire face à des faits relatés auxquels nous n'avons jamais été confrontés ensemble, en tout cas sous cette forme. Et de plus en plus de cas d'abus de pouvoir ainsi rapportés ont fait tomber les personnes impliquées . . .

András Jámbor
András Jámbor