«Face au peuple, Kaczyński a peur et sent son pouvoir menacé»

La crise qui n'en finit pas de secouer la Pologne vient de franchir une nouvelle étape. Lors de la dernière session du Sejm vendredi 16 décembre dernier, le parti gouvernemental PiS a voté le budget 2017 en dehors de l'hémicycle, en l'absence des médias et de l'opposition, et selon toute vraisemblance en dépit des règles constitutionnelles.


Tribune publiée le 18

Zsolt Kapelner