Européennes: l’abstention et la droite

Avec 63,72% des votants s'étant abstenus, le grand vainqueur des élections européennes 2009 en Hongrie est bien l'abstention.
Rappelons les autres scores; parmi les votants, ceux-ci ont voté à 56,37% pour le Fidesz (14 mandats), 17,37% pour le MSzP (4 mandats), 14,77% pour le Jobbik (3 mandats), 5,3% pour le MDF (1 mandat), 2,6% pour le LMP-HP (aucun mandat), 2,16% pour le SzDSz, 0,96% pour le MKMP, et 0,47% pour le MCF.

Enorme défaite pour le MSzP, sans aucune surprise, qui ne récolte par contre qu'à peine plus de voix que le Jobbik. Même s'il était prévisible que le parti d'extrême droite remporte un ou deux sièges au Parlement Européen, avec 14,77% des suffrages en leur faveur, le Jobbik décroche une victoire surprenante.

Le "succès" du Jobbik est à la mesure de son euro-scepticisme. Il est amusant de constater cela suite aux déclarations de son porte-parole qui, interrogé sur l’abstentionnisme, explique que ce taux record en Hongrie depuis 15 ans, est dû au désintérêt des gens pour une Europe . . .

William Brown