Escalade des responsabilités dans l’affaire BKV

L'affaire BKV continue, c'est le moins que l'on puisse dire. A travers certains hauts fonctionnaires municipaux de Budapest, elle prend même une tournure exclusivement politique. Mises en examen, gardes à vue, assignations à résidence, démissions... avant les législatives, ce scandale de corruption au sein d'un service public est devenu le cheval de bataille populiste des politiques et des médias de l'opposition, qui profitent de cette aubaine pour s'assurer une victoire d'une facilité historique. Cette affaire symbolise aujourd'hui le décalage entre les salaires mirobolants des dirigeants et la gestion calamiteuse dans beaucoup d'entreprises du secteur public depuis déja un bon moment en Hongrie . . .

François Gaillard