Elargissement de l’UE : « chaque pays candidat doit franchir un pas » (Martonyi)

Auditionné par la Commission des Affaires Etrangères au Parlement européen mercredi matin à propos des tâches à accomplir durant la présidence, le ministre des Affaires étrangères hongrois, János Martonyi, a déclaré : « Nous voudrions faire franchir un pas à tous les candidats ».

L'adhésion croate

János Martonyi a également souligné, que ce « pas » doit être différent dans le cas de chaque pays. Il pense que pour la Croatie, l’objectif doit être la fin des négociations. Le ministre a bon espoir sur la signature de l'adhésion croate lors de la présidence polonaise.

La question turque

A propos de la Turquie, M. Martonyi a souligné que la présidence hongroise se penchera sérieusement sur le dossier, afin de pouvoir ouvrir « un chapitre, ou des chapitres » dans les négociations. « La Turquie a sa place dans l’Union Européenne » - a t-il affirmé. Il en a profiter pour mentionner l’Islande, ainsi que l'Ancienne République Yougoslave de Macédoine (ARYM) et le . . .