Double citoyenneté : le projet avance

Forte de sa majorité des deux-tiers au parlement hongrois, le Fidesz a enfin pu déposer lundi le projet de loi dont elle rêvait depuis de nombreuses années : celle relative à l’octroi de la double citoyenneté aux Magyars d’outre-frontière. La Slovaquie, qui craint que cela conduise à des ingérences dans ses affaires intérieures, entend ne pas se laisser faire.
Offrir la citoyenneté hongroise aux Magyars du bassin des Carpates pour réparer "l'injustice" historique du Traité de Versailles, Viktor Orbán en avait fait le fil rouge de son action politique et l’une des grandes priorités de son second mandat de premier ministre. Comme promis, à peine arrivée au pouvoir le Fidesz s’est attaquée à ce chantier. Selon le projet de loi, quiconque pourra déposer, sur une base individuelle, une demande de citoyenneté hongroise, dès lors qu’il est descendant d’un citoyen hongrois, parle le hongrois et possède un casier judiciaire vierge.

Ces conditions d’attributions sont contestées par les détracteurs du projet qui estiment que, d’un côté il sera difficile pour les candidats de prouver leur ascendance, et de l . . .

Corentin Léotard