Discrimination scolaire : l’État hongrois mis en cause

Quelques jours seulement après une lourde condamnation à l’encontre des deux parents d’écoliers absentéistes, une association militant en faveur des enfants défavorisés a annoncé poursuivre en justice l’Etat hongrois pour discrimination à l’école, a rapporté Népszabadság, jeudi dernier.
Scandalisée de voir les écoles violer la loi relative à l’égalité des chances et continuer à discriminer les enfants Roms en toute impunité, la fondation "Chance for Disadvantaged Children" a déclaré déplacer son combat sur le terrain juridique et attaquer l’Etat hongrois en justice.

La directrice de la fondation, Erzsébet Mohácsi, a justifié cette initiative par le fait que les employés des ministères concernés restent passifs malgré les nombreux rapports et études sociologiques les alertant sur cette question.

Selon elle, depuis plusieurs années aucune mesure n’a été prise à l’encontre des écoles pratiquant la discrimination, et les enfants Roms continuent d’être systématiquement séparés pour recevoir une éducation "au rabais".

Les lourds investissements de l’Etat hongrois dans le cadre de son "Programme d’intégration" pour combattre les discriminations à l’école se heurtent au fait que la soci . . .

Corentin Léotard