Des symboles du nazisme enterrés et déterrés cet été en Hongrie

L'info est apparue sur tous les grands sites d'actualités au début du mois : le nazi présumé Sandor Képiro est décédé "de sa belle mort" samedi 3 septembre à l'âge de 97 ans, quelques semaines après son acquittement dans le procès de la razzia de Novi Sad. Entre temps, le 19 août, c'est aussi en Hongrie que l'hymne de l'Allemagne nazie a rententi lors d'une cérémonie officielle, pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. D'autres restes de