Des médiateurs pour déminer les relations économiques franco-hongroises

En accord avec les négociations entre le président français Nicolas Sarkozy et le premier ministre hongrois Viktor Orban le 19 novembre dernier, Paris et Budapest se sont chacune dotée d’un agent de liaison chargé d’assurer le « suivi de la qualité des relations économiques » bilatérales, selon un communiqué du ministère français de l’économie en date du 17 janvier. Dans les faits, il s'agira bien sûr de négocier les fameuses "taxes de crise . . .