Des combattants de la Garde Hongroise tués en Syrie ?

Onze membres de La Magyar Garda [association d’auto-défense lié au parti d’extrême-droite Jobbik] auraient été tués dans la guerre civile syrienne – a-t-on appris de source douteuse. Le ministère de l’intérieur n’est pas au courant ; le TEK[1] considère possible que des combattants hongrois y participent . . .