Au-delà du « moment Momentum »

Ni de droite, ni de gauche ? Car la gauche ne serait pas assez nationale ? Amis de Momentum, ayez un discours un peu plus novateur...

Tribune de Árpád Tóta W., publiée 7 mars 2017 dans HVG sous le titre "Moment, bitte" ("Un moment, s'il vous plait"). Traduite du hongrois par Ludovic Lepeltier-Kutasi.

Nos jeux olympiques ont filé sous notre nez à toute berzingue, crachons derrière le passage de cette connerie à étages et soyons reconnaissants envers ceux qui ont compromis leur organisation. Mais la reconnaissance n'est