Des danseurs folkloriques turcs seraient restés en Hongrie pour fuir le régime Erdoğan

Selon la presse turque, onze danseurs d'Ankara auraient profité d'un déplacement à Budapest début novembre pour demander l'asile auprès de l'État hongrois. Problème : l'information a été démentie cet après-midi par l'Office hongrois de l'immigration et des réfugiés.
Une dépêche produite par l'agence de presse turque Doğan News Agency, et relayée par de nombreux titres de la presse turque - y compris par le site d'information russe Sputnik - , relate que onze membres d'une compagnie de danse folklorique originaire d'Ankara[1]Ankara Kent Çocuk ve Gençlik Halk Dansları Topluluğu Derneği auraient profité d'un déplacement à Budapest pour demander l'asile auprès de l'État hongrois. Les seize danseurs de la compagnie avaient auparavant obtenu un "passeport gris" de la part de l'État turc pour pouvoir participer à un festival qui aurait eu lieu entre les 5 et 10 novembre à Budapest.

Constatant la défection de onze de leurs ressortissants, le ministère des Sports et la Fédération turque de danse folklorique ont ouvert une enquête et déposé une . . .

Abonnez-vous à Hulala

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Notes   [ + ]

1. Ankara Kent Çocuk ve Gençlik Halk Dansları Topluluğu Derneği