Croatie: un nouveau président, faute de mieux

Hier, la Croatie a élu son troisième président de la République depuis l'indépendance acquise en 1991. Avec près de 65% des suffrages, le discret social-démocrate Ivo Josipović (SDP) remporte l'élection haut-la-main face à son ancien camarade de parti, le maire de Zagreb, Milan Bandić. Dans la perspective de l'intégration, dans un ou deux ans, de la Croatie à l'Union européenne, le résultat de cette élection semble idéal, mais impose au nouveau président de mettre de l'ordre dans la vie politique du pays.
La

François Gaillard