Critical Mass, entre lobby cycliste et effet de mode

Le rassemblement de mardi soir dernier à l'Hôtel de Ville de Budapest a réuni environ 20 000 manifestants. Au vu du nombre croissant de cyclistes dans la capitale hongroise, le groupe de pression Critical Mass renforce ses revendications et cible de plus en plus ses actions.
Le 22 septembre, journée mondiale sans voitures, était bien sûr un bon prétexte pour se montrer, mais cette année, l'impact politique devait être beaucoup plus important. Les milliers de cyclistes étaient mardi en centre ville pour protester à nouveau contre le rejet, par la mairie, de l'am

François Gaillard