Finkelstein, le « marchand de venin », est mort

Arthur J. Finkelstein, éminence grise de nombreux dirigeants issus des droites dures aux Etats-Unis et à l'étranger, de Ronald Reagan à Viktor Orbán, est décédé.

Arthur J. Finkelstein, que l'on savait depuis plusieurs mois très malade, est décédé à l'âge de 72 ans d'un cancer du poumon, a rapporté samedi le "Washington Post". Le nom de ce conseiller politique et lobbyiste est resté inconnu du grand public tout au long de sa carrière. Pourtant, comme l'écrit le même journal américain . . .

Corentin Léotard