Cinéma : la guerre et « l’année du Tigre » à l’honneur de Titanic

Du 8 au 18 avril 2010, pour sa 17e édition, le festival de cinéma international Titanic de Budapest accueille plus de 60 productions, réparties en 9 catégories selon les thèmes abordés.  Deux catégories particulières donc, la guerre et « l’année du Tigre », cette dernière désignant le meilleur du cinéma chinois et taïwanais de l’an passé.

Le film City of Life and Death de Chuan Lu, contant l’un des épisodes les plus tragiques de la seconde guerre sino-japonaise, le massacre de Nanking de 1937, est à l’image de cette double thématique. Parmi les films d’animations qui seront présentés, on retrouve Tim Burton et ses poupées de chiffon dans 9. A noter également Metropia, film de science-fiction suédois, sombre et intriguant, dans lequel l’Europe est un immense pays relié par un réseau de transports souterrains, et où les réserves pétrolières s’épuisent.

Une catégorie est également consacrée au cinéma français. On y retrouve notamment L’Ennemi Intime, film sans concession sur la guerre d’Algérie (voir photo), Le Refuge de François Ozon avec Isabelle Carré, ou encore 35 Rhums de Claire Denis. Enfin, dans la catégorie des « contes curieux », le film Budapest de Rita Buzzar, adapté du roman de Chico Buarque, relatant les tribulations d’un nègre qui, lors d’un congrès littéraire à Budapest, s’éprend de la langue hongroise… et d’une belle hongroise, par la même occasion. A voir, histoire de (peut-être) percer le secret de la fascination que cette langue peut parfois exercer sur ceux qui ne la parlent pas…

Informations supplémentaires sur le site de Titanic 2010

Articles liés:

Isma Hassaine Poirier