À Budapest, Viktor Orbán veut prendre la Citadelle

Chantier monstre dans le quartier du château, projet de Bois des musées à Pest, grattes-ciel au nord de la ville... Les grues ne sont pas prêtes de disparaître du paysage budapestois. Viktor Orbán entend poursuivre sa politique de grands travaux en s'attaquant cette fois à l'emblème de la capitale : la Citadelle.

Le gouvernement a publié le 15 juillet dernier un appel à idées portant sur «l'utilisation future du mont Gellért et de la Citadelle, ainsi que le renouvellement de sa fonction et de sa vocation». En s'enregistrant sur

Ludovic Lepeltier-Kutasi