Budapest : la digue de Római-part va être construite malgré les protestations

Le conseil de Budapest a voté hier la construction de la très controversée digue de Római-part entre le Danube et un quartier huppé du 3e arrondissement. Le vote s'est déroulé le matin dans une ambiance électrique, en présence de nombreux manifestants écologistes.
Après des mois de débat passionné, le conseil de Budapest a entériné mercredi matin le projet de digue mobile dans le 3e arrondissement de la capitale. L'objectif de l'ouvrage est de prévenir les inondations en cas de crue du Danube, dans une zone où la rive du fleuve est très peu aménagée et où se sont construites de nombreuses résidences ces dernières années. De nombreux militants écologistes se sont invités au conseil, qui se tient traditionnellement en séance publique, et ont brandi des pancartes pour dénoncer notamment l'abattage des arbres. L'irruption des manifestants dans la salle du conseil a finalement été autorisée par le maire István Tarlós après un long moment de blocage, selon un employé de l'hôtel de ville interrogé par Hulala.

Deux scénarios . . .

Ludovic Lepeltier-Kutasi