Slovaquie : Bruxelles plutôt favorable aux Hongrois

Jacques Barrot, commissaire européen en charge de la Justice, a apporté son soutien à la Hongrie dans l'affaire de la loi linguistique slovaque.
La loi, entrée en vigueur depuis le 1er septembre, interdit l'utilisation de la langue hongroise publiquement (administrations et médias). La tension entre les deux pays a escaladé lorsque l'entrée du Président hongrois sur le territoire slovaque a été interdite par les autorités de ce pays le 21 août dernier. Les Premiers ministres hongrois et slovaque se rencontreront demain, pour tenter de résoudre le conflit qui les oppose.

Le ministre des Affaires étrangères hongrois, Peter Balázs, à l'issue de sa rencontre avec Jacques Barrot à Bruxelles hier, a affirmé que le commissaire européen partageait le point de vue hongrois dans l'affaire sur de nombreux points. Barrot a conseillé au gouvernement hongrois de discuter du problème avec Leonard Orban, commissaire européen chargé du multilinguisme. Peter Balázs a déclaré aux journalistes hongrois présents que son gouvernement n'y manquerait pas.

Parmi les autres instances européennes qui s'occupent de l'affaire, l'OSCE, à travers son Haut-Commissaire aux minorités nationales . . .

William Brown