Bratislava redoute l’arrivée du Fidesz au pouvoir

Quelques semaines avant les élections législatives hongroises, le pouvoir slovaque prévoit l'aggravation de sa guerre froide avec la Hongrie. Le Premier ministre Robert Fico et le Président Ivan Gašparovič, ont exprimé la semaine dernière leurs préoccupations quant à la forte probabilité de victoire du parti conservateur de droite Fidesz.

"La Slovaquie doit bien se préparer pour les élections législatives d'avril prochain en Hongrie qui seront remportées par la Fidesz, parti aligné au grand chauvinisme et au nationalisme hongrois" a déclaré Robert Fico à la télévision slovaque dimanche 10 Janvier. "L'animosité à l'encontre de la Slovaquie sera de plus en plus alimentée et les relations slovaquo-hongroises seront de plus en plus délicates", a t-il ajouté.
Le ridicule ne tue pas
De son côté, le leader du Parti national slovaque (PNS), s'est totalement "enflammé" en faisant la démonstration de sa paranoïa, dans une interview avec l'agence de presse SITA lundi 11 janvier. Ján Slota a déclaré qu'il était insensé de croire que la présence des deux pays dans l'OTAN . . .