Bouquet final au stade Puskas

S. GerrardLe Debreceni VSC recevra une équipe de Liverpool bien diminuée demain soir au stade Ferenc Puskas de Budapest. Bien que le petit poucet hongrois de la Ligue des Champions n’ait plus grand chose à espérer sportivement de cette compétition, il peut toujours obtenir des euros et pourquoi pas une victoire de gala…

Du côté de Liverpool, avec Gerrard fraîchement remis, mais sans Torres et Babel en attaque, on se trouve non seulement dans une mauvaise passe en championnat (7ème), mais également dans l’obligation de gagner ses deux prochains matchs européens pour continuer un parcours en Ligue des Champions (3ème du groupe avec 4 points).

Ainsi les « Anglais » se doivent de transpercer à leur tour « le filtre à café » qu’est la défense hongroise, s’ils veulent faire la différence face à leurs adversaires directs, Lyon(1er avec 10 points) ou la Fiorentina (2è avec 9 points). C’est d’ailleurs à Florence que l’essentiel du groupe E se jouera demain : les chances de qualification de Liverpool seront aussi en grande partie dans les pieds des Lyonnais.

Quant à Debrecen, le champion de Hongrie 2008-2009 accuse le contre-coup de sa participation à la Ligue des Champions.  Egalement en difficulté dans leur championnat, la Soproni Ligua, les joueurs du DVSC sont 5ème, à 8 points du leader, le Videoton de Székesféhervar.

François Gaillard