Boue toxique : Bruxelles critique mais ne poursuivra pas la Hongrie

L’accident industriel du 4 octobre aurait pu être évité si la Hongrie s’était conformée à la réglementation européenne sur la gestion des déchets dangereux, selon un rapport officiel d’expertise de la Commission européenne, a rapporté mercredi le site Bruxinfo.hu.

« La Hongrie aurait dû classer ses boues rouges comme déchets dangereux », estime le rapport qui devait déterminer si la Hongrie avait violé une législation européenne en relation avec le stockage de ce type de déchets.

Selon ce rapport, une erreur a été commise au cours du processus de délivrance de permis environnementaux, celle de ne pas classer ces matières fortement alcalines comme "déchets dangereux".

La Commission européenne estime dans ce rapport d’expertise que plusieurs des réglementations communautaires n’ont pas été transposées en droit national hongrois ou n'ont pas été appliquées correctement, notamment la directive 2006/21/CE relative à la gestion des déchets de l'industrie . . .

Corentin Léotard