Biographie : La revanche de Viktor

Article publié le 26 avril 2010, au lendemain de la victoire de Viktor Orban aux élections législatives hongroises.

La carrière d’un homme politique débute souvent par un acte fondateur, un symbole fort sur lequel il va pouvoir bâtir sa « légende ». Pour Viktor Orbán, c’est le 16 juin 1989 qu’il a lieu. (Photo). Ce jour-là les jeunes cadres de la FIDESz, qui est alors une association de jeunesse anticommuniste est invitée à participer à la commémoration du "réenterrement" des "martyrs" de l'insurrection de Budapest de 1956, contre l’avis d’une partie des organisateurs qui entendent ménager l’Union soviétique. La veille, les jeunes de la FIDESz ont manifesté devant l’ambassade soviétique aux cris de "Ruszkik haza!" (Les Russes, dehors !), le slogan des manifestants de 1956. Ils se font qualifier de « radicaux léninistes » et de « bolcheviks ». Le jeune Orbán profite de la cérémonie pour prendre la parole sur la Place des Héros pour revendiquer le départ des troupes soviétiques et . . .

Corentin Léotard