Avortement : le KDNP ne lâche pas l’affaire

Le leader du parti chrétien-démocrate, Zsolt Semjén, a affirmé samedi qu’il avait reçu la garantie de la Fidesz que la nouvelle Constitution inclura la protection de la vie foetale…tout en promettant que cela n’aboutira pas à une restriction du droit à l’avortement.

"Nous avons obtenu l'assurance de la part de la Fidesz que le principe de la protection de la vie fœtale sera inscrite dans la nouvelle Constitution", a affirmé Zsolt Semjén, le leader des chrétiens-démocrates du KDNP, samedi dans les colonnes du Magyar Nemzet. Lors de la réunion du groupe parlementaire Fidesz-KDNP qui s’est tenue il y a une dizaine de jours, Viktor Orban avait pourtant douché les espoirs des chrétiens-démocrates en déclarant qu’il ne comptait pas rédiger une Constitution qui irait à l’encontre des réalités sociales actuelles. Qui croire ?

Selon les déclarations de Semjén, la Constitution pourrait donc indiquer que « Le fœtus est une vie humaine depuis sa conception et bénéficie du droit à la . . .