Attentat de Manchester : le Fidesz charge (encore) la Commission européenne

Pour le parti de Viktor Orbán (Fidesz), la politique migratoire de la Commission européenne est directement responsable de l'attentat kamikaze perpétré cette nuit à Manchester.
"Combien de personnes innocentes doivent mourir avant que les dirigeants européens remettent en cause leur politique migratoire ?" En réaction à l'attentat qui a fait une vingtaine de morts cette nuit à Manchester, Lajos Kósa a pointé la responsabilité directe de la Commission européenne dans le drame qui a frappé le Royaume-Uni. Pour le président du groupe Fidesz à l'Assemblée de Hongrie, "le terrorisme ne commence pas avec un homme qui se fait sauter, mais lorsque de nombreux migrants arrivent illégalement en Europe".

Loin d'être isolée, sa position est même au diapason de celle de son parti, présidé par le Premier ministre Viktor Orbán. Dans un communiqué diffusé par MTI, le responsable de la communication du parti, Balázs Hidvéghi charge également "l'immigration de masse", laquelle ferait "peser le danger terroriste sur les citoyens européens, dont les jeunes et les enfants ne sont plus épargnés".

Problème : cette r . . .