Après Pál Schmitt, c’est Lajos Bokros qui est accusé de plagiat !

Décidément le plagiat semble être une habitude chez les politiciens hongrois. Après le président Pál Schmitt, sur qui pèsent de lourds soupçons, c'est Lajos Bokros, membre du défunt parti conservateur MDF, eurodéputé et ancien ministre des Finances, qui est accusé d'avoir triché pour sa thèse de doctorat. Étonnamment, ce n'est pas l'opposition mais son propre camp qui l'accuse, en effet les attaques proviennent du JeSz, avorton du MDF . . .

Vincent Baumgartner