Angelina Jolie au chevet de la Bosnie

Après un passage éclair à Budapest vendredi pour assurer la promotion de son dernier film, le thriller Salt, l’actrice américaine, compagne de Brad Pitt, et véritable poule aux œufs d’or de la presse people s’est posée à Sarajevo avec cette fois sa casquette d’ambassadrice du Haut Commissariat aux Réfugiés de l’ONU, a rapporté le quotidien bosnien Dnevni Azav.
Alors qu’elle était censée honorer les Croates de sa venue dans leur capitale de Zagreb, Jolie a effectué une pirouette pour finalement se rendre à Sarajevo afin de promouvoir le retour des réfugiés et déplacés de Bosnie-Herzégovine. Elle a rencontrée des dirigeants bosniens - le bosniaque Haris Silajdžić et le croate Željko Komšić – auxquels elle a déclaré "espérer qu'il y aura bientôt des mesures concrètes pour améliorer la vie de ces gens".

On peut douter que le charme naturel de la star et sa plastique suffisent à démêler le sac de nœuds administratif qui empêche, quinze ans après la fin des combats, le retour de plusieurs dizaines de . . .

Corentin Léotard