Andrej Kiska : « Le succès de la Slovaquie passe par celui des Roms »

En visite à Doľany ce lundi, le président de la République slovaque Andrej Kiska a plaidé pour une meilleure intégration des Roms dans la société slovaque.
"Le succès de la Slovaquie passe par celui des Roms". C'est par ces mots qu'Andrej Kiska a tenu à marquer sa visite à Doľany, un village du district de Levoča, choisi car emblématique des "ghettos ruraux" qui se sont développés en Slovaquie depuis la fin du communisme. Entre 2001 et 2011, la population rom a pratiquement décuplé, passant de 43 individus à 329, sur respectivement 382 et 582 habitants.

Selon Andrej Kiska, 10% des 400 000 Roms du pays sont victimes de mal-logement, une situation "qui ramène la Slovaquie 30-50 ans en arrière". Le président de la République a néanmoins tenu à pointer les progrès concernant l'intégration de cette minorité, notamment en matière de scolarisation et d'insertion dans l'emploi. "Alors qu'entre 50 et 60% des enfants roms étaient automatiquement mis dans des classes aidées, cette pratique a désormais disparu", a-t-il d . . .