Aux racines du populisme en Hongrie

On pourrait penser que dans une société si paupérisée, la gauche politique devrait être capable de capter l’attention des électeurs par une rhétorique économique de classe. Cependant, cette narration est absente en Hongrie. Les socialistes ont rejeté un tel vocabulaire pensant qu’il est un rappel embarrassant de leur passé dictatorial. Les libéraux, qui ont superposé leur idéologie sur celle des socialistes, ne pensent naturellement pas en termes de classe . . .