L’action des lauréats du « Livre tchèque » se déroule à la campagne

Lors de la sixième édition du « Livre tchèque », le jury de spécialistes a attribué le prix principal au roman Le Bâton de pluie (titre original : Dešťová hůl) de Jiří Hájíček.

Crédit photo : Revue Host

Il s’agit d’un « roman du terroir » moderne, dont l’action se déroule dans un petit village de la région de Bohême du Sud. Ce n’est pas un hasard, car l’auteur lui-même habite la capitale de cette région České Budějovice (Budweis).

Le lauréat a reçu la prime de 35 000 couronnes tchèques ainsi qu’un séjour d’une semaine dans l’une des métropoles européennes, offert par les Centres tchèques à Prague.

Le « Livre tchèque des lycéens », décerné pour la première fois, est allé à Bianca Bellová pour son roman Le Lac (titre original : Jezero). Le jury composé de lycéens pragois a beaucoup apprécié cette histoire qui met en scène une communauté vivant aux abords d’un grand lac en voie de disparition.

Une résidence d’écrivain d’un mois à l’étranger a été offerte à l’écrivaine par l’Institut des Arts à Prague.

Les représentants de trois maisons d’édition, observateurs mondiaux du Livre tchèque, sont venus assister à la cérémonie de remises de prix, le 11 mai à Prague, contribuant ainsi à la mise en œuvre de l’objectif du projet qui est de promouvoir la littérature tchèque de qualité à travers le monde.

Martin Daneš