A Esztergom, l’imbroglio municipal continue

Dimanche dernier, lors du premier conseil municipal d'Esztergom depuis les élections, aucun des élus Fidesz de la ville n'a accepté de collaborer avec Eva Téttényi, la nouvelle mairesse indépendante. Ils ont également prévenu que ce refus durerait six mois, durée légale pour qu'un élu local puisse démissionner. Après les caprices du maire sortant la semaine précédente, la tactique de la Fidesz est claire : laisser pourrir la situation pour que Téttényi s'épuise, et pouvoir légalement organiser de nouvelles élections l'an prochain.

Le 3 octobre dernier, la candidate sans étiquette Eva Téttényi l'avait emporté avec 63,4% des suffrages sur le maire sortant Fidesz, Meggyes Tamas. Après avoir dû faire des pieds et des mains pour obtenir un bureau à la mairie (pour l'instant sans téléphone ni ordinateur), elle a dû subir, dimanche dernier, l'affront des 10 élus Fidesz devant 500 personnes outrées qui ont hué ces . . .