A Băile Tușnad, Viktor Orbán se rêve en sauveur d’une Hongrie assiégée

A moins d'un an des élections législatives hongroises, Viktor Orbán a choisi l'Université d'été Tusványos à Băile Tușnad pour tenir son premier meeting. Devant une foule de sympathisants, il a placé la campagne à venir sous les auspices de l'avenir de l'Europe, en radotant contre l'immigration musulmane et "l'empire Soros".

Comme à la maison. C'est la petite station thermale de Băile Tușnad - en Roumanie - que Viktor Orbán a choisi pour donner son premier meeting de campagne, à l'occasion de la conférence plénière de l'Université d'été Tusványos, qui rassemble chaque été des milliers de participants, la plupart issus de la minorité magyarophone de Transylvanie. A moins d'un an des élections législatives hongroises, le Premier ministre sortant a conféré au scrutin un enjeu européen : celui de la lutte de l'Union européenne contre "l'empire Soros" et le rétablissement de la souveraineté des États-nations. "Un pays fort", tel est le slogan sous lequel le candidat du Fidesz affrontera ses concurrents au printemps prochain . . .

Abonnez-vous à Hulala

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi
Ludovic Lepeltier-Kutasi