54% de l’électorat hongrois se détournent des partis politiques

Le premier trimestre de cette année 2012 n'a pas fait évoluer les rapports de force entre les différents partis de manière significative, selon un sondage réalisé par l'institut Ipsos et diffusé par l'agence de presse MTI mercredi. La popularité des principaux partis a légèrement diminué, au profit du camp des indécis.

La popularité de la Fidesz au pouvoir a baissé de 3 points par rapport au mois de mars, ne recueillant que 16% d’opinions favorables au sein de l’échantillon total, devant le parti socialiste (MSZP) à 13