« Tribute » à Cini

Samedi à partir de 21h, une soirée de concerts sera tenue en hommage à « Cini » à l’A38 (voir photo), la péniche qu’elle avait dénichée pour les fondateurs du bateau concert amarré sur le Danube, près du pont Pétöfi à Budapest. Le navire ukrainien deviendrait, dans l’esprit de Kristina Rady Cantat, la version hongroise du Batofar à Paris. Le groupe français Les Hurlements d’Léo, qui performait sur la scène de Gödör jeudi soir, sera aussi de la partie. Le deuil de cette ambassadrice de la culture franco-hongroise, sera fait de la plus belle des manières, lors d’une nuit musicale organisée par ses meilleurs amis. L’entrée sera gratuite, mais la « fête » sera néanmoins limitée à 300 personnes.

Articles liés:

La presse people ne perce toujours pas le secret de « Cini »

Des obsèques pleines de respect pour Kristina Rady

Le suicide mystérieux de Kristina Rady suscite le silence

Suicide de Kristina Rady Cantat, âme franco-hongroise