Un Ours pour Béla Tarr ?

Par Marguerite Hubsch

Le dernier film du réalisateur hongrois Béla Tarr, A Torinói Ló (Le Cheval de Turin), est à l’affiche du 61ème festival du Film de Berlin jusqu’au 20 février.

Source : www.berlinale.de

L’histoire se passe dans la ville italienne à la fin du 19ème siècle. Nietzsche court au secours d’un cheval brutalisé par son cocher. Suite à cet événement, le philosophe perd connaissance puis tombe dans le mutisme et met fin à ses écrits. Ce film dramatique évoque une marche vers le néant – qui dure six jours – en retraçant la destinée du cocher, de sa fille et du cheval.

Selon Béla Tarr lui-même – connu pour ses films hors-norme – il pourrait s’agir de sa dernière réalisation, reconnaissant que ce genre de cinéma n’est plus tellement bien accueilli par le public. A Torinói Ló, pellicule en noir et blanc, lent et très épuré, ne comporte que très peu de dialogue. Il faut s’accrocher pour aller jusqu’au bout ! Le cinéaste hongrois reste toutefois apprécié sur la scène festivalière, la Berlinale attribuera t’elle l’Ours d’Or, ou d’Argent, au « Cheval » ?

Site officiel du Festival de Berlin

Article lié :

Les cinéastes hongrois craignent pour la diversité de leur art

Cinéma : un film français, roumain et hongrois à l’affiche

Une étoile du 7ème art hongrois s’est éteinte

Des nouveaux studios de cinéma à Budapest