Sondages : la Fidesz loin devant

Selon les deux instituts de sondage Tarki et Ipsos, le parti Fidesz du 1er ministre Viktor Orban était soutenu au mois de juin par un quart de l’électorat total et par près de la moitié des électeurs décidés à aller voter.

Le parti socialiste MSZP est le principal  parti d’opposition. Si des élections avaient eu lieu au mois de juin, le MSZP aurait recueilli environ 25% des suffrages. Dans l’ensemble de l’électorat, seuls 13-15% des électeurs soutiennent le parti socialiste.

Selon les deux instituts de sondage, le parti d’extrême-droite Jobbik continue de baisser dans l’opinion publique et s’installe solidement sous la barre des 15% d’intentions de vote.

L’alliance emmenée par l’ancien 1er ministre Gordon Bajnai – Együtt 2014 – Parbeszéd Magyarorszagért – recueillerait entre 5 et 10% des votes (au-dessus du seuil parlementaire de 5%).