Les Roms dans le viseur des sociaux-démocrates slovaques

Réuni en congrès ce week-end, le Smer-SD a adopté un discours particulièrement musclé à l'égard des Roms de Slovaquie. Menée par le premier ministre Robert Fico, la formation sociale-démocrate au pouvoir considère qu'il faut cesser toute tolérance à l'égard de populations décrites comme "importunant les honnêtes citoyens".
Le Smer-SD s'éloigne à vue d’œil de la sociale-démocratie européenne, à laquelle il est pourtant affilié. Réuni en congrès à Bratislava les 10 et 11 décembre derniers, le parti gouvernemental s'est

Ludovic Lepeltier-Kutasi